Modérer sa consommation de caféine, comment faire ?

Le café est une boisson qui fait partie intégrante de notre quotidien du matin. Certaines personnes n’imaginent pas de commencer leur journée sans une bonne tasse d’espresso. Internet regorge d’articles qui parlent des bienfaits et des vertus de ce breuvage. Cela est très normal car les études fait à ce sujet sont nombreuses.

La caféine, l’un des constituants de cette boisson, possède des vertus stimulantes et énergisantes et favorise également la concentration, ce qui lui donne le titre du partenaire idéal pour bien démarrer une journée de travail. Cela ne veut pas dire qu’il faut fermer les yeux sur les méfaits et les impacts qu’il cause à notre organisme. Elle peut devenir rapidement une substance addictive, et boire du café peut être nocif, surtout si vous consommez davantage que deux tasses par jour.

Les bienfaits de la caféine

Une tasse de café est composée à 99 % d’eau. Elle est riche en caféine, en antioxydants et en minéraux comme le potassium, le magnésium, le calcium et le phosphore. Les antioxydants du café nous permettent de lutter contre les radicaux libres. Des études scientifiques ont prouvé que la consommation de café augmenterait notre temps de vie.

D’autres études démontrent également que le café aurait un effet protecteur sur certains cancers. La caféine qui est son constituant principal empêche parfois l’apparition de ses maladies, ou son aggravation. Pour ceux qui ne veulent pas prendre du poids, vous n’aurez aucun problème avec cette boisson. C’est une boisson peu calorique : 02 Kcal par tasse sans ajout de lait, sucre, chocolat ou autres.

Elle diminue également les risques de développer des maladies cardio-vasculaires, et neuro-dégénératives. Pour finir, le café décaféiné a un effet protecteur sur le foie. Il est prouvé que les consommateurs de café sont susceptibles d’avoir des niveaux d’enzymes hépatiques dans une fourchette saine que les personnes qui ne consomment pas la caféine.

Les méfaits de la caféine

Tant de bienfaits, que l’on oublie souvent de faire attention aux méfaits. Les addicts du café ne vont certainement pas aimer cette partie. Plus sa consommation est importante, et plus les effets néfastes de celui-ci seront ressentis. La caféine augmente la pression sanguine, l’activité cérébrale et stimule les hormones de stress.

Consommer excessivement du café peut provoquer l’hyperactivité, la nervosité et les troubles de sommeil. Si vous prenez régulièrement trop de caféine, les symptômes typiques sont les maux de tête, les troubles digestifs, voire le stress chronique. C’est une boisson qui peut contenir des résidus de contaminants tels que les pesticides. En réalité, les plantations de café sont souvent généreusement arrosées de pesticides et d’herbicides.

Vous avez surement entendu que ce breuvage est déconseillé aux femmes enceintes ou qui souhaitent tomber enceinte. Des études ont prouvé qu’elle agit sur le fœtus de la femme qui attend une grossesse. N’oublions pas de faire attention aux ajouts. Le café devient dangereux à partir du moment où il est consommé au-delà du dosage recommandé. Si vous aimez ajouter du lait, pensez au lait écrémé. Il faut aussi diminuer votre consommation de façon progressive.

Comment modérer sa consommation de caféine

Comment modérer sa consommation de caféine

Il existe des méthodes efficaces pour se sevrer, ainsi que des alternatives saines et tout aussi délicieuses. Ces méthodes vous aideront à diminuer votre consommation de café.

Savoir pourquoi l’on veut modérer

Étant une substance qui peut vite devenir addictive, avant de décider de modérer la consommation, il est important que vous ayez la motivation nécessaire et l’envie de le faire. L’idéal est de commencer la modération durant le week-end. Ainsi, vous avez deux jours pour vous habituer sans craindre le coup de barre.

Méthode 01 : Arrêtez la caféine de façon radicale

Cette première méthode concerne le cas où la personne arrête simplement la consommation de caféine. Cette méthode bien qu’elle soit la plus rapide, n’est pas la plus simple. Pour avantage, c’est la méthode la plus rapide pour se détoxifier de la caféine. Mais arrêtez subitement peut également être néfaste. En réalité, cela peut amener de forts symptômes du sevrage à la caféine. L’arrêt immédiat peut conduire à une période d’improductivité et peut produire une plus ou moins faible perte de motivation. Le sevré peut avoir aussi envie de reprendre la caféine.

Méthode 02 : Modérez, c’est la meilleure chose à faire

Pour modérer, il faut tout simplement suivre la recommandation de consommation. Évitez de consommer plus de 03 tasses par jour. Aussi, nous conseillons de prendre le café sans sucre, sans crème et sans lait. Au lieu du café filtre, privilégiez le café expresso. Vous pouvez concoctez facilement votre boisson avec une machine expresso afin de minimiser vous-même le dosage. Cela n’est pas possible si vous l’acheter dans un restaurant.

Si vous buvez 10 tasses de café par jour et aimeriez en boire 05, il vaut mieux procéder par étape. Chaque 02 ou 03 jours, réduisez votre consommation d’un café. Avec une bonne progression, il vous faudra quelques jours pour atteindre votre objectif. Rappelons que la caféine est une molécule gérant une addiction. En diminuant progressivement la dose vous limitez les symptômes de manque.

Vous pouvez retarder également la prise de votre premier café. Au réveil, buvez plutôt un thé car celui-ci contient une dose inferieure de caféine. Ensuite vers 09 h et 10 h, buvez votre premier café, afin de vous donner l’énergie pour la journée. Vous pouvez également essayer de remplacer le café par d’autres boisons sans caféine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *